Raisons obscures d’Amélie Antoine

Il y a des auteurs qui te mettent des claques sans le vouloir. C’est exactement ce qui va se passer quand vous allez lire le dernier d’Amélie Antoine publié chez les éditions XO (que je remercie au passage :-)).

 

Deux familles ordinaires à l’heure de la rentrée scolaire.
Deux familles où chacun masque et tait les problèmes pour ne pas inquiéter les autres.
Chez les Kessler, la mère a retrouvé son premier amour.
Chez les Mariani, le père est mis à l’écart dans son entreprise.

Deux familles où règnent les secrets.
Où, sans que personne ne s’en aperçoive, un enfant est progressivement démoli par un autre.
Harcelé, rabaissé, moqué au quotidien.
Détruit dans le silence et l’aveuglement le plus complet.

Deux familles où, en apparence, tout va bien.
Jusqu’à ce que tout déraille…
Pour des raisons obscures.

 

« Ah les secrets ! Le motif de tellement de morts, de souffrance, de non-dits et pxxxx de bons romans ! « 

Je confirme que le secret est vraiment un thème très souvent utilisé dans de nombreux romans. Il est clair que ce n’est pas nouveau. Mais quand c’est super bien construit, ça donne un roman du tonnerre. Et c’est ce qu’Amélie Antoine a fait avec Raisons Obscures.

A travers ces pages, on va suivre 2 familles dans son quotidien. On peut facilement s’identifier sans aucune difficulté ou alors vous connaissez peut-être une famille qui vous fait penser à celle des Kessler ou des Mariani.

Vous connaissez le principe de l’entonnoir. L’histoire commence au début avec toute la famille et petit à petit, l’histoire va se focaliser sur une seule personne, celle peut-être que l’on aurait pu croire à l’abri de tout souci mais qui au final vit la pire des souffrances solitaires : le harcèlement scolaire. Sauf qu’il n’y a pas que la victime, il y a aussi le bourreau. C’est ça la magie d’Amélie Antoine , sa force. Car on ne devient pas bourreau par hasard.

Je ne peux hélas ne pas vous en dire plus sur l’histoire car je ne voudrais pas « spoiler » comme on dit si bien de nos jours.

Ce livre je l’ai  dévoré. Il est poignant, touchant. Je voulais écrire révoltant mais non. Car le bourreau, on peut tous le devenir. Je n’ai pas d’enfant et donc je ne suis pas parent pour le gérer. Mais j’ai été ado (oui il y a longtemps) et je me souviens que nous aussi on avait nos souffres-douleurs. Certes et je dirais même « heureusement », il n’y avait pas tous ces réseaux sociaux de l’époque et on avait encore la trouille des punitions scolaires et parentales. A ce soir, en écoutant autour de moi des amis parents d’ado, je constate que le combat n’est plus le même. Le harcèlement scolaire, je ne suis pas ignorante sur le sujet et il est clair que je ne le tolère pas. Dans ce livre, Amélie Antoine souligne aussi l’aveuglement du système éducatif ! Je vais peut-être faire hurler certaines personnes du service public mais c’est un fait. Certes, ce n’est pas facile. Il manque des moyens, des gens, du temps. Ce livre devrait être distribué à tous les collégiens et lycéens sans oublier le corps enseignant et les parents aussi.

Quand j’ai refermé ce livre, Amélie Antoine, m’a conforté dans l’idée que le remède à tout était la parole. Allez vers les autres. Parlez entre vous. Je suis utopiste et je crois encore en l’être humain.

Amélie Antoine, je te suis depuis le début, et tu as une plume qui dénonce des souffrances et pousse des coups de gueule comme j’aime. Donc continues ainsi stp car pxxxx tu es douée !

 

Raisons obscures d’Amélie Antoine – Aux Editions XO – paru le 7 mars 2019 – 384 pages – 19.90 €

 

 

 

7 réflexions sur “Raisons obscures d’Amélie Antoine

    • lesmotordusdanneju dit :

      Alors pas moi car je n’ai pas d’enfant 😜. Mais je ne suis pas étonnée. Tu sais quand on ne veut rien faire paraître et quand on ne veut rien voir aussi c’est si simple. Mais comme tu dis c’est super flippant, angoissant. Cela va pour le harcèlement scolaire pour aussi pour tout autre harcèlement et moi j’ai connu ça. Et crois moi, on a eu du mal à me croire, jusqu’à ce que je montre des preuves.

      Aimé par 1 personne

      • lecturesdudimanche dit :

        Ça ne m’étonne pas… Il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir ! Et c’est vrai qu’avoir des enfants et se rendre compte de nos failles est stressant, et je pense que c’est aussi grave de ne pas voir que son enfant est une victime que de le laisser devenir un bourreau !
        Communication, ça reste le meilleur moyen de rester attentif…
        Pour toutes les autres types de harcèlement aussi d’ailleurs ! Mais en y réfléchissant bien, le mari d’une amie m’a harcelée plusieurs mois il y a quelques années et je n’osais rien dire… par peur qu’on me rende responsable !

        Aimé par 2 personnes

      • lesmotordusdanneju dit :

        Oui voilà on pense être la cause alors que ce n’est pas le cas. Je sais ce que c’est. Et c’est exactement ce que la jeune fille a vécu pour finir … bref on ne peut pas dire ma fin. Ce livre touche tout le monde. Je pense que l’on a tous été confronté au harcèlement dans notre vie en tant que victime ou bourreau à un degré différent.

        Aimé par 2 personnes

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s