Le marchand de sable – T31 -Les enquêtes de l’inspecteur Higgins de Christian Jacq

Si vous me suivez, vous devez commencer à connaître ce cher ex-inspecteur-chef  Higgins. Ah que j’aime retrouver ce cher Higgins. C’est marrant car je ne peux pas m’empêcher de l’associer au majordome de Magnum quand je dois me le représenter. Car quand je lis, je ne sais pas faire autrement.

Donc Higgins, c’est un ex-inspecteur-chef de Scotland Yard, qui a vit une retraite paisible avec ses roses, son chat Trafalgar et sa gouvernante Mary qui porte bien sa fonction. Ah j’ai oublié de préciser : c’est le seul anglais qui n’aime pas le thé mais pour le reste, c’est un vrai guide gastronomique. Et donc de temps en temps, son ancien collègue et ami Marlow fait appel à son flair pour résoudre les affaires les plus délicates qui demandent une discrétion des plus extrêmes. Comme quoi, il n’y a pas que les pyramides dans la vie ;-).

J’ai déjà eu le plaisir de chroniquer plusieurs tomes et c’est toujours un plaisir de jouer au détective. Car il est balaise ce Christian Jacq. Il me met au défi de trouver le coupable !

Me voilà donc partie pour ce 31ème tome : Le marchand de sable.

Dans un immeuble hautement sécurisé de Londres, des rencontres touchant au commerce international se tiennent dans le plus grand secret.

C’est là qu’un haut dignitaire chinois et un fonctionnaire africain de l’ONU sont assassinés. Après avoir commis son forfait, le meurtrier lance, énigmatique : « Le marchand de sable est passé… » Les deux victimes s’apprêtaient à délivrer une information capitale, susceptible de provoquer un énorme scandale à l’échelle de la planète.

Que se cache-t-il derrière ces événements troublants ? Seul l’inspecteur Higgins est en mesure de percer ce mystère. Mais le temps lui est compté…

Sortez vos carnets, aiguisez vos crayons, c’est parti !

Comme à chaque fois, Christian Jacq fait en sorte que son inspecteur soit dans la réflexion. Il n’est pas question de modernité. Il travaille à l’ancienne. Il auditionne, observe, questionne, analyse, réfléchit et pose les bonnes questions. C’est ça qui fait que ce roman respire la modernité. Et oui du moderne sans le dernier spectromètre de masse ou je ne sais quoi ! Après tout, un véritable inspecteur résoudra toujours des affaires grâce à son écoute, son flair, ses déductions mais aussi grâce aux gens qui l’entourent. Comme toujours, il sait s’entourer des bonnes personnes.

C’est vraiment un plaisir de mener cette enquête au bras d’Higgins et de ces acolytes. Je prends toujours autant de plaisir à essayer (car franchement je galère) de trouver le coupable. Je n’oublie jamais le côté épicurien de ces enquêtes qui me donnent envie d’un bon repas à chaque fois que je referme un tome.

Le prochain m’attend alors je vous laisse. Franchement si vous ne l’avez pas encore essayer, qu’attendez vous ? !

Le marchand de sable – T31 Les enquêtes de l’inspecteur Higgins – Editions XO – 236 pages – Sorti le 24.01.2019 – 13.90€

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s