Une tordue à Edinbourg #4

Hello mes tordus,

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler de nature, de verdure, d’arbres, de plein air…de l’Ecosse dans toute sa splendeur.

Quand ma soeur m’a demandé avant mon séjour ce que je voulais faire, elle ne pensait pas que je lui demanderai d’aller faire une petite randonnée. Car je ne suis pas une fan de randonnée. J’en ai fait quelques unes quand je vivais en Bourgogne mais c’était avec des tarés qui n’attendaient pas les autres et qui jugeaient ceux qui trainaient comme moi. Donc ça m’avait bien gavé et surtout bien dégoûtait aussi.

Sauf que là c’est avec ma soeur et surtout en Ecosse. Elle organise régulièrement des randos le dimanche précédées de brunch. Et quand je vois les photos qu’elle met, je voulais moi aussi en prendre plein les mirettes.

imagesAu début, on était parti pour une rando à Arthur’s seat mais nous avons pris la direction des Pentland Hills Regional Park. Comme depuis le début, il y a toujours un bus pour  nous emmener où l’on veut en Ecosse même quand cela semble perdu dans la campagne écossaise.

Equipées d’eau, sandwichs, téléphones avec batterie de secours, nous voilà partie pour une rando de 5 kms sous le soleil et oui vous avez bien lu sous le soleil, direction Glencorse Reservoir.

Le début de la balade me permet de rencontrer de jolis Sheep mais aussi d’admirer la nature libre et propre. C’est un plaisir de se promener en plein air, de respirer cet air pur avec ma soeur que je trouve épanouie et heureuse ici. On est devenue plus proche. Et je suis encore toute nostalgique en écrivant cet article. Allez je vous laisse découvrir la beauté des pentlands.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

J’ai toujours aimer passer des heures à écouter l’eau couler …. c’est apaisant. C’est d’ailleurs à cet endroit que nous avons décider de pique-niquer.

 

 

On était vraiment bien mais il a fallu continuer pour arriver au réservoir et aussi ne pas louper le bus. Car il n’y en a pas toutes les 10 minutes. Je remarque qu’il n’y a pas un seul déchet par terre. Il y a même un gourmette retrouvée qui attend son propriétaire à la barrière d’un chemin (chose qui ne risque pas d’arriver en France !). On croise du monde, on se salue, on se sourit. Pff que ça fait du bien #happyness.

Et là, on arrive au réservoir et on n’en croit pas nos yeux : le temps suspend son vol :des pêcheurs sur leurs barques, pas un bruit. Même nous, on n’ose pas faire de bruit. Le silence se fait naturellement. Pourquoi vouloir parler quand c’est si beau ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

5kms de magnifiques paysages, d’une nature à couper le souffle et surtout un super moment avec ma soeur.

Est-ce que ça m’a réconcilié avec les randos ? oui mais uniquement en Ecosse et avec ma soeur 🙂 qui reste ma guide préférée.

A bientôt car il me reste encore deux ou trois petits trucs à vous raconter de mon séjour.

 

 

7 réflexions sur “Une tordue à Edinbourg #4

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s