Catherine la grande, la mini série qui a tout d’une grande !

Le 25 novembre dernier, la Russie envahissait Canal+, avec cette mini série de 4 épisodes sur l’impératrice Catherine II de Russie.

J’avoue que l’Histoire de la Russie et moi, ça fait 2 ! J’ai pas mal de lacunes de ce côté. Je suis mieux calée sur l’Histoire de nos rois ou celle des Anglais. Donc j’étais ravie de découvrir cette série quelques semaines sa diffusion sur Canal. De plus, quand j’ai vu que son interprète, Helen Mirren, je me suis dit que là on allait avoir du lourd, du très lourd. Elle avait déjà interprétée une autre grande reine dans la série, Elizabeth I, en 2005, pour Channel 4.

Pour savoir où commence la série :

Milieu du XVIIIème siècle, Catherine a évincé son mari, l’empereur Pierre III, avec l’aide du compte Orlov qui est son amant. Elle essaye tant bien que mal de faire passer ses idées progressistes et libérales dans une société conservatrice, avec un fils, Paul, qui la déteste. Mais elle peut compter sur le soutien de son précieux lieutenant Potemkin qui va tout faire pour montrer que la Russie, que Catherine est grande.

 

Alors, ton voyage en Russie t’a plu ?

Pfff plus que plu ! C’était éblouissant ! Helen Mirren est majestueuse dans ce rôle, du début jusqu’à la fin. Elle dresse un portrait d’une impératrice toujours sur ces gardes, se refusant de se livrer mais en profitant quand même des plaisirs de la chair à fond, en quête de faire de la Russie une puissance mondiale. Et elle va y arriver car elle va savoir parfaitement bien s’entourer. C’est fascinant.

Dès le premier épisode, je suis captivée. J’ai sorti le plaid et le thé (pas russe désolée mais anglais) pour plonger dans le quotidien de cette impératrice dans son grand palais de St Petersbourg Il faut dire qu’elle savait s’occuper. Elle est connu pour ses nombreux favoris, « la tsarine aux milles amants ». Des rumeurs parlent d’appétits sexuels « hors normes ».

Je découvre une femme du siècle des lumières. Elle aime échanger, lire, parler, philosopher… mais quand éclate la révolution française, alors qu’elle est âgée de 60 ans, la France devient un repère de brigands. C’est Catherine tout cracher.

Niveau décor et costumes, HBO a mis le paquet. La scénographie est à couper le souffle au milieu de toutes ses richesses, des costumes, des coiffures, des décors, des paysages … J’ai eu l’impression de ressentir le froid ou la chaleur dans le sauna.

C’est ça que j’aime dans ce genre de série : apprendre ! Oui on apprend des choses à regarder des séries aussi bien faites. Car je ne suis pas crédule, j’ai regardé en même temps sur le net si les infos étaient été vraies ou pas. Il est clair qu’il y a toujours certaines libertés mais découvrir la création de la ville de Sébastopol par exemple, ça c’est de l’info pour moi.

Alors, je vous conseille vivement de vous plonger pendant 4 épisodes dans cette série. Elle est catherinesque !

 

Catherine la grande – 4 épisodes – Diffusée depuis le 25 novembre 2019 sur Canal + – Création HBO

8 réflexions sur “Catherine la grande, la mini série qui a tout d’une grande !

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s