L’amie prodigieuse, la série qui sent bon l’amitié et le Naples des années 50

Buongiorno,

Je viens de constater que je ne vous avais jamais parlé de cette série qui sent bon l’Italie. Oui, je dis bien série et non livre. Ah, je vous entends déjà dire : « ah moi j’ai lu tous les livres « . Bah pas moi ! Fainéante ? oui carrément sur ce coup ! Je l’avoue !

Est-ce que je suis passée à côté du succès planétaire italien du siècle ? Et oui. Mais je vous rassure, je dors super bien :-). Alors, quand Canal + (que je n’ai pas au passage, mais internet oui ) a diffusé l’adaptation en série le 13 décembre 2018, je me suis calée bien sagement dans mon canapé avec un bon Spirtz (désolée ma belette, j’ai laissé le mojito de côté. Je me mets en condition).

Alors pour ceux qui n’ont pas lu les livres et qui ne connaissent pas l’Amie Prodigieuse, voilà de quoi ça parle sans spoiler :

A la suite de la disparition de sa plus vieille amie Lila, Elena Greco, décide d’écrire le récit de leur rencontre, alors qu’elles étaient toutes les deux en première année d’école primaire à Naples, au début des années 1950.

« Dis donc avec ça on est bien avancé ! Allez dis nous en plus ! »

Étant donné que je suis une fille … tordue mais sympa, je n’allais pas vous laisser comme ça, comme une crêpe sans chocolat :-).

Bienvenue à Naples, dans sa banlieue ! Il fait chaud, les enfants jouent dans les cours d’immeubles. Deux fillettes, Lila la brune, Elena, la blonde, habitent dans ce Naples qui se construit. Elles évoluent dans deux familles différentes. Lila est surdouée, révoltée et n’a pas sa langue dans la poche. Elena est plus discrète, voir complètement effacée. Elle observe et a beaucoup de mal à s’exprimer. Elle sera vite fascinée par Lila et une amitié se naitra très rapidement. Elles vont s’accompagner pendant toutes ses années. Affronter les épreuves ensembles, prendre des chemins imposés par des adultes (hommes ! macho un jour macho toujours grrrrrr !). L’adolescence leur reversera leurs lots de surprises : les premiers amours, les premières vacances …..

J’ai englouti la saison 1 en un week-end ! Il faut dire que 8 épisodes ça se regarde en un rien de temps, surtout quand c’est bon.

La saison 2 est disponible depuis le 2 avril 2020, je sais ce qui m’attend ce week end.

Alors si cela vous dit, je vous conseille vivement de vous laisser tenter et de partir à Naples ce week end. L’avantage c’est que vous n’avez pas besoin d’autorisation de sortie ;-).

 

 

 

Ciao

L’amie prodigieuse – saison 1 : 8 épisodes (2018) – saison 2 : 8 épisodes (2020)

2 réflexions sur “L’amie prodigieuse, la série qui sent bon l’amitié et le Naples des années 50

  1. Florence dit :

    J’adore ! j’ai vu les deux premières saisons en VO sur la Rai. Et comme je suis une fan d’Elena Ferrante, je ne peux que te conseiller de lire la saga. D’autant qu’il faudra attendre plus longtemps pour la saison 3, puisque les tournages ont été repoussés en raison de la situation sanitaire…

    Aimé par 1 personne

    • lesmotordusdanneju dit :

      Je ne les ai jamais lu mais j’ai envie. Sauf que je n’ai pas le courage de tout lire depuis le début. Si tu sais où me dire ? Tome 2 mais vers quel chapitre commencer ? Pour reprendre à la fin de la saison 2 je suis partante

      J'aime

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s